• Lever de soleil vu du Pic d'Anjeau
    par Aaron Bron, noël 2012

    Pour réaliser l'aller / retour en mode “grand sportif” :
    seulement 2 heures et des poussières !

     

    La grotte d'Anjau
    par Gaelle Linard, septembre 2011

    Colonnes / Columns

    Cathédrale de pierre / Rock cathedral

    Un ancien trou d'eau : des cristaux apparaissent au dessous du niveau de l'eau. / An ancient pond: crystals appear where water was.

    La séparation apparaît clairement ! /
    The separation is really clear!

    Des cristaux lumineux sur toute la surface /
    Shining crystals all over

    Stalactites en formation / Forming stalactites

    Des écritures anciennes sur la roche. J'ai l'habitude de trouver cela horrible, mais celles-ci sont de 1930 et 1908, donc c'est assez cool. C'est drôle de penser qu'un jour, quelqu'un va voir l'un des signes que je trouve horribles aujourd'hui et pensera alors qu'ils sont juste entrés dans l'Histoire. / Old writings on the rock. I usually find it horrible, but those are from 1930 & 1908, so it's pretty cool. Funny to think that, one day, someone will see one of the signs I find horrible & find it historic.



    A proximité de la cascade de Saint-Laurent-le-Minier
    par Jackie et Stef Demay, mai 2011



    En bord de Crenze, un cincle plongeur
    par Charles Nicolas, juillet 2010
    (les légendes sont du photographe)


    ... le genre de site où l'on peut s'attendre
    à voir le Cincle plongeur.




    Avec les oiseaux, c'est comme avec les champignons,

    quand on s'attend à en voir un précis,
    on a plus de chances
    de le trouver effectivement.




    Sur le rebord de la cascade,
    sur un muret ou sur un caillou,

    le Cincle semble être irrésistiblement attiré par l'eau.



    Je pense qu'il aime l'eau, en effet, puisqu'il plonge
    à tout instant pour se nourrir,




    je l'ai aussi vu se baigner pour le plaisir !



    Mais l'utile et l'agréable n'étant pas nécessairement opposés, c'est aussi - et avant tout - pour trouver sa nourriture que notre oiseau ventru
    fréquente assidument la rivière.




    L'après-midi tire à sa fin. La lumière se fait rasante.
    Les couleurs sont douces. Au cœur du village...

    Toutes les photos de Charles Nicolas sont sur :
    Oiseaux et Compagnie


  • Sur la Vis, rivière d'émeraude


  • Le Petit Journal N° 20 - Octobre 2011
    SOMMAIRE



    P. 2 : Petits poissons deviennent grands
    P. 3 : Rubrique des écoliers
    P. 6 : A ma sœur d’adoption
    P. 8 : L’art et l’avantage de vivre ensemble
    P. 9 : Cuisiner au four solaire
    P. 10 : Alice du pays des Falguières
    P. 11 : L’amical Gourgoulidou
    P. 12 : Un sauvetage incroyable
    P. 14 : Sur le chemin des z’Arts
    P. 15 : Au cinéma sous les étoiles
    P. 16 : Avant première place du lavoir
    P. 17 : Repas du village
    P. 18 : Duo Danse et poésie
    P. 19 : Souvenirs d’un couple pastoral
    P. 20 : Conteur d’aujourd’hui
    P. 21 : Les p’tits trésors du chemin des Horts
    P. 21 : Il y a 20 ans, la mine fermait
    P. 22 : Brèves et annonces      
    P. 24 : Bande dessinée


    Pour lecture à l’écran
    Télécharger le fichier  >>>   Petit Journal N.20


    Pour impression et pliage maison
    Télécharger le fichier  >>>  Petit Journal N.20 
     
    (Si vous avez une imprimante de bureau avec le mode “recto-verso” vous paramétrez cette fonction et lancez l’impression des 24 pages. L’imprimante fera son boulot. Si vous n’avez pas cette fonction, il vous faut imprimer page par page, en remettant à chaque fois le recto dans le bac pour imprimer le verso.)

    .
    .



  • Peut-être la plus ancienne rue de Saint-Laurent

    qui monte

    qui monte

    qui monte

    encore

    et encore

    et toujours

    jusqu'à surplomber le village

    et la place du jardin

    redescendre alors en se penchant sur les fleurs du chemin

    ou en levant le nez vers la glycine

      avant de retrouver la rue Cap de Ville


  • Il faut passer la dernière maison, puis continuer encore quelques dizaines de mètres sur le chemin. Alors, commence le règne de l'eau et des potagers.

    le cours tranquille du Naduel

    et ses petites cascades

    un jardin tracé au cordeau

    en rangs serrés

    au bord du chemin

    souvenir d'une nuit d'hiver où il gelait à pierre fendre

    silence ça pousse

    le petit jardin

    le pont de “café-tôt”

    la rulade (la pente)